Méthode d’intervention

Réalisées majoritairement dans les écoles secondaires, les cégeps, les maisons de jeunes et les centres jeunesse de la grande région métropolitaine, les interventions du GRIS-Montréal sont données sous forme de témoignages par des bénévoles gais, lesbiennes ou bisexuels, spécialement formés pour répondre aux questions des jeunes. Deux intervenants font équipe à chaque intervention. On favorise la présence d’un homme et d’une femme lorsque la disponibilité des bénévoles le permet. Les jeunes peuvent ainsi mettre des visages sur une réalité qui, parfois, les effraie ou les intimide. Après la présentation de quelques informations d’ordre général et un bref exposé biographique, les intervenants invitent les élèves à poser toutes les questions qui les préoccupent au sujet de l’homosexualité et la bisexualité. En évitant les débats, les statistiques et les théories, les intervenants s’engagent à leur répondre le plus ouvertement possible en parlant de ce qu’ils ont vécu et de ce qu’ils vivent encore aujourd’hui comme lesbiennes, gais ou bisexuels. Les universités et les corps professionnels ont également recours aux interventions du GRIS-Montréal.

Questions fréquemment posées par les élèves

Le type de questions posées par les élèves et le genre de réponses données par les intervenants

Comme ceux-ci répondent toujours à partir de leur expérience personnelle, chaque réponse est unique. L’absence de théorie dans les réponses confère à l’échange avec les élèves beaucoup de franchise et d’intimité. La table est ainsi mise pour faire un travail efficace de lutte aux préjugés issus d’une méconnaissance des réalités gaies, lesbiennes et bisexuelles.

Voici quelques questions fréquemment posées:

  • Comment vous êtes-vous aperçu que vous étiez homosexuel?
  • Comment vos parents ont-ils réagi?
  • Avez-vous perdu des amis quand ils ont appris que vous étiez homosexuel?
  • Voulez-vous avoir des enfants?
  • Voulez-vous vous marier?
  • Dans votre couple, qui fait l’homme et qui fait la femme?
  • Qu’est-ce que ça fait deux gars ou deux filles au lit?
  • Êtes-vous fidèle?
  • Pourquoi avez-vous un défilé, un Village, des Jeux gais?
  • On dit que vous pouvez vous reconnaître entre vous. Comment faites-vous?
  • Est-ce que les homosexuels sont croyants?
  • C’est quoi des transsexuels?
  • Pourquoi certains gais sont très efféminés et certaines lesbiennes très masculines?

Le rigoureux processus de formation auquel sont soumis les intervenants leur permet d’affronter les questions les plus intimidantes. Après l’intervention, nous demandons au professeur de remplir un bref formulaire d’évaluation de l’intervention et de le retourner au GRIS par télécopieur ou par courrier.

Questionnaire pour les élèves

Le questionnaire de recherche comprend trois parties qui doivent être agrafées avant d’être distribuées à chacun des élèves au début de la période. La première partie du questionnaire doit être remplie par les élèves avant qu’ils n’aient fait la connaissance des intervenants. Ces questionnaires sont anonymes et demeurent entre les mains des élèves pendant toute la durée de l’intervention. La seconde partie du questionnaire et le profil du répondant sont complétés à la fin de la période de classe (5 dernières minutes). Les questionnaires sont ensuite remis aux intervenants du GRIS pour compilation.

Évaluation par les professeurs

Pour chacune des interventions effectuées, nous demandons au professeur ou au responsable de la classe de remplir un formulaire d’évaluation d’intervention et de le remettre aux intervenants dans l’enveloppe scellée remise à cette fin. Ces réponses nous permettent d’effectuer un contrôle de la qualité des interventions. Certaines interventions font également l’objet d’observation.