LE GRIS-MONTRÉAL

« Le GRIS pour moi, c’est le privilège d’ouvrir l’esprit des jeunes qui nous écoutent en détricotant des préjugés sur l’homosexualité et la bisexualité. » Robert Pilon, intervenant

Le GRIS-Montréal (Groupe de Recherche et d'Intervention Sociale) est un organisme communautaire à but non lucratif qui démystifie l’homosexualité et la bisexualité par la méthode du témoignage. C’est surtout une grande famille de 350 membres qui travaillent ensemble pour assurer une place pour tous les jeunes à l’école, pour toutes les personnes âgées en résidences, pour tous les nouveaux arrivants, et pour la société en général.

Notre Mission

Le GRIS-Montréal est un organisme à but non lucratif créé en 1994 dont la mission est de favoriser une meilleure connaissance des réalités homosexuelles et bisexuelles et de faciliter l’intégration des personnes gaies, lesbiennes et bisexuelles dans la société.

Puisque l’école est un milieu où les valeurs des jeunes prennent forme et où l’ignorance cède la place à la connaissance, nous avons choisi de prioriser le milieu scolaire pour démystifier l’homosexualité et de la bisexualité. Nous oeuvrons ainsi principalement dans les écoles secondaires et les cégeps de la grande région de Montréal et avons adapté nos interventions pour les élèves du 3e cycle du primaire.

Les bénévoles du GRIS interviennent aussi de plus en plus auprès d’autres clientèles comme les classes de francisation, les centres jeunesse, les milieux de travail ou encore les milieux de vie pour personnes âgées.

Objectifs

Le GRIS-Montréal vise la réalisation de trois grands objectifs fondamentaux:

Démystifier l’homosexualité et la bisexualité au sein de la société en général.

Effectuer des travaux de recherche reliés aux activités de démystification.

Orienter les personnes qui en manifestent le besoin vers d’autres ressources pertinentes de la communauté LGBT (gaie, lesbienne, bisexuelle et trans*).

De plus, chacune des interventions de démystification du GRIS-Montréal dans les écoles poursuit des objectifs plus spécifiques encore :

Développer l’estime de soi chez les jeunes en questionnement ou en processus d’affirmation et favoriser une attitude positive chez ceux qui les entourent.

Développer une compétence de démystification afin d’interagir sur le milieu extérieur.

Transmettre un processus d’éducation chez les professionnels (particulièrement chez ceux œuvrant en milieu scolaire) possédant une connaissance théorique de l’homosexualité et de la bisexualité afin qu’ils développent de nouvelles habiletés d’approche et d’intervention auprès des jeunes particulièrement et de la population en général.

Diffuser l’expertise du GRIS-Montréal à l’ensemble des réseaux communautaires et publics.

Historique

1988
1994
1996
1998
2004
2007
2008
2009
2010
2014
2017

Créé en 1987, l’organisme communautaire de jeunes gais et lesbiennes Jeunesse Lambda identifie, dès sa première année, un important besoin d’information chez les 13-16 ans en questionnement face à leur orientation sexuelle. Il crée alors le Comité d’intervention sociale (CIS), lequel met en branle un projet d’intervention dans des classes de Formation professionnelle et sociale sous forme de témoignage.

Il apparaît vite important d’utiliser ces périodes d’intervention pour colliger des données statistiques relatives à la perception de l’homosexualité, et un questionnaire est intégré aux ateliers.

Le CIS devient officiellement le Groupe de recherche et d’intervention sociale de Montréal (GRIS-Montréal).

Au fil des ans, l’organisme intervient dans le cadre de différents cours à différents niveaux scolaires et dans un nombre croissant d’établissements qui ne se limitent pas au milieu scolaire.

Compte tenu d’une demande accrue et de besoins pressants, une équipe est mise sur pied à Québec par des parents qui ont un enfant homosexuel.

Ils forment une équipe appelée le Groupe Régional d’Intervention Sociale. Le premier GRIS en dehors de la métropole voit ainsi le jour. 50 interventions scolaires sont effectuées dès la première année.

La région Chaudière-Appalaches se joint à l’équipe de Québec mise sur pied deux ans plus tôt pour sensibiliser les jeunes aux réalités homosexuelles.

Un troisième GRIS voit ainsi le jour : le GRIS Chaudière-Appalaches.

Le GRIS accueille ses premiers porte-paroles : Mireille Deyglun et Gilles Renaud. Ils sont de la toute première campagne annuelle de financement et représenteront brillamment le GRIS sur toutes les tribunes pendant quatre ans.

Plus de 100 000 jeunes ont été rencontrés par les bénévoles du GRIS-Montréal depuis sa création.

Par ailleurs, l’organisme adapte ses façons de faire pour répondre aux demandes grandissantes de nouvelles clientèles : les écoles primaires (3e cycle), les écoles anglophones et les classes de francisation.

Dès la première année, l’organise réalise 21 interventions dans les écoles primaires, 18 auprès des communautés culturelles et 16 auprès de la clientèle anglophone.

Les comédiens Macha Limonchik et Vincent Bolduc deviennent les nouveaux porte-paroles de l’organisme, succèdant ainsi à Mireille Deyglun et Gilles Renaud.

Jusqu’à présent, ils continuent de remplir leurs rôles avec brio et beaucoup de générosité, ne manquant pas une seule occasion de parler du GRIS.

Parallèlement, un troisième GRIS voit officiellement le jour en Mauricie/Centre-du-Québec.

Après un long processus de réflexion et une consultation générale des membres du GRIS, l’organisme ajoute la démystification de la bisexualité à sa mission.

Les intervenantes et intervenants bisexuel.les sont ainsi formé.es au même titre que les bénévoles gais et lesbiennes.

Les milieux de l’éducation et de la santé applaudissent le travail du GRIS en lui offrant deux hautes distinctions.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux remet ainsi à l’organisme le prestigieux Prix d’excellence, catégorie « Prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être », et l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal, le prix Léo-Guindon.

Conscient de l’isolement dont peuvent souffrir les aîné.es LGB, le GRIS mène un projet pilote d’un an visant à adapter sa formule d’intervention aux milieux de vie pour personnes âgées. Un an plus tard, et avec l’appui de partenaires-clés, le GRIS élargit officiellement ses interventions à cette nouvelle clientèle.

Dès la première année, une centaine de personnes sont rencontrées. Parallèlement, le cinquième GRIS voit le jour: le GRIS-Estrie.

Le GRIS-Montréal est aujourd’hui le plus important organisme de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité en milieu scolaire au Québec.

L’augmentation année après année du nombre d’interventions effectuées et le besoin toujours plus grand de former de nouveaux intervenants et intervenantes témoignent du succès auprès des jeunes de la formule employée et de l’importance du travail accompli par le groupe.

Nos porte-paroles

Vincent Bolduc

Comédien et auteur - Porte-parole depuis 2008

« Je constate que dès l’école primaire, les propos à caractères homophobes sont monnaie courant et deviennent une arme d’intimidation ayant de graves conséquences. Il faut que cela cesse. »

Macha Limonchik

Comédienne - Porte-parole depuis 2008

« Il y a longtemps que je rêve d’une école où chacun pourrait se développer, se découvrir et expérimenter librement, à l’abris du mépris, des insultes et des préjugés. En s’attaquant à l’homophobie, le GRIS-Montréal développe par la même occasion la tolérance et l’acceptation au sens large. Il contribue à ouvrir les cœurs et les consciences de ces adultes en devenir. J’aime ça!!! »

Notre équipe

Organiser plus de 1000 interventions dans les écoles annuellement; s’assurer que les bénévoles suivent la formation requise pour démystifier l’homosexualité et la bisexualité auprès des jeunes de façon efficace; maintenir à jour la recherche sur l’homophobie en milieu scolaire; évaluer l’impact des ateliers de démystification et développer de nouvelles approches en réponse à une clientèle cible de plus en plus variée. Voilà une partie de l’imposante tâche dont s’acquitte l’équipe du GRIS-Montréal.

Conseil d'administration

Catherine Duclos

Présidente

Andrei Pascu

Vice-président

Emmanuelle Laferrière

Trésorière

Alain Caron

Secrétaire

Jack McLaren

Coordonnateur à la démystification

Véronique Bougie

Coordonnatrice à la formation

Olivier Vallerand

Coordonnateur à la recherche

Patrice Blondin

Administrateur

Laurence Tanguay-Beaudoin

Administratrice

Erika Gaudreault

Administratrice

Kevin Lavoie

Administrateur

Marie Houzeau

Directrice générale

Permanence

Marie Houzeau

Directrice générale

Michèle Brousseau

Agente de formation et de développement

Andréa Kpenou

Chargée des communications

Amélie Charbonneau

Chargée de recherche

Gabrielle Belisle-Richard

Agente de coordination des interventions

Raphaëlle Desnoyers

Commis administrative

Colette Lesage

Commis comptable

Membres des comités

Le comité appartenance a pour objectif de favoriser le recrutement et la rétention des membres. Afin de mieux représenter la diversité des classes visitées, les femmes et les gens issus de communautés culturelles sont particulièrement ciblés.

Le comité démystification est garant de la qualité de nos services de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité.

Le comité diversité vise à favoriser une réflexion structurée sur l'inclusion de la diversité au GRIS-Montréal, entre autres par la formation des intervenants et en rapprochant les bénévoles issus de divers horizons culturels. Il vise aussi à établir des ponts entre le GRIS et les groupes communautaires ethnoculturels LGBT montréalais et à positionner le GRIS-Montréal comme un organisme sensible aux questions de double et triple discriminations vécues par les LGB issus des communautés culturelles.

Le comité de financement organise la campagne de financement annuelle du GRIS-Montréal en mettant sur pied un cabinet de campagne et en y fixant les objectifs financiers pour l’année. Le comité examine les activités de financement proposées, participe à l’organisation d’activités d’autofinancement.

Le comité formation assure la planification, l’organisation et l’animation des activités de formation de nos bénévoles.

Le comité recherche compile et analyse les données recueillies durant les interventions à l’aide du questionnaire rempli par les élèves. De plus, il réalise certains projets spéciaux touchant l’étude de l’homophobie chez les jeunes et maintient des liens avec les milieux universitaires de recherche.

Erika

Coordonnatrice

Clermont

Jack

Lysa

Mélanie

Michèle

Roxanne

Stéphanie

Vladimir

Jack

Coordonnateur

Bernard

Claude

Clermont

Éric

Florian

Gabrielle

Lysa

Mariannick

Michèle

Pierre

Vladimir

Coordonnateur

Éric

Éric

Jessica

Marie

Maritza

Nadia

Steve

Ricardo

Amandine

Andrei

Coordonnateur

Alexandre

Andréa

David

Francis

François

Grégory

Jack

Marie

Réal

Robert

Véronique Bougie

Coordonnatrice

Alain

Alexandre

Anthony

Benoit

Catherine

Daniel

Emmanuelle

Florian

Geneviève

Hakim

Julie

Marie-Philippe

Massimiliano

Michèle

Sophie

Steve

Olivier

Coordonnateur

Amélie

Étienne

Frédérick

Kévin

Liz Édith

Sylvie

Talia

Zoë

Olivier

Prix et hommages

Depuis sa création en 1994, le GRIS-Montréal a su se démarquer par la rigueur de sa méthode et l’ampleur de ses travaux. L’organisme jouit aujourd’hui d’une excellente réputation dans les milieux de l’éducation, de la santé et de l’action communautaire et s’est vu récompensé plus d’une fois pour son travail de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité auprès de la population.

LE GRIS-MONTRÉAL
2014 : Prix Phénicia (Chambre de commerce LGBT du Québec) Nouvelle implication dans la communauté [pour le succès de la soirée Désorientation organisée en avril 2014 avec l’appui de la Banque Nationale]
2013 : Prix Phénicia (Chambre de commerce LGBT du Québec) [pour l’exposition Artistes en herbe, citoyens en devenir.]
2011 : Prix Phénicia (Chambre de commerce LGBT du Québec) Professionnel [pour l’apport important de Marie Houzeau, directrice générale du GRIS en tant que «membre d’un ordre professionnel reconnu qui s’est distingué par la qualité, la créativité, la longévité de ses services au sein de la communauté LGBT ou en augmente le rayonnement».]
2011 : Prix Léo-Guindon (Alliance des professeures et professeurs de Montréal) [pour l’implication du GRIS et sa contribution sociale à l’œuvre éducative]
2010 : Prix d’Excellence du ministère de la santé et des services sociaux catégorie « Prévention, promotion et protection de la santé et du bien-être » [pour notre travail et son impact sur la société Québécoise]
2010 : Bourse de l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ) [pour notre mission et notre contribution à la santé mentale des Québécois]
2008 : Prix Hommage bénévolat-Québec Organisme en action [pour notre capacité d’innovation et de mise en œuvre de stratégies pour encadrer, soutenir et promouvoir l’engagement des bénévoles]
2008 : Prix Phénicia Professionnel [pour la qualité de nos services, ce qui a attiré le regard des médias vers la communauté LGBT]
2003 : Prix Organisme du Conseil Québécois LGBT [pour notre contribution au développement de la communauté gaie et lesbienne]
LES MEMBRES DU GRIS-MONTRÉAL
2016 – Marie Houzeau Prix Femmes de mérite - Engagement social du Y des Femmes de Montréal
2016 – Marie Houzeau Médaille de l’Assemblée nationale
2015 – Robert Pilon Prix Hommage, 40 ans de la Charte des droits et libertés de la personne
2015 – Robert Pilon Prix initiative par excellence du Conseil québécois LGBT [pour son livre « Modèles recherchés : l’homosexualité et la bisexualité racontées autrement »]
2014 – Olivier Vallerand Bénévole émérite de la Ville de Montréal
2014 – Robert Pilon Grand prix du Conseil québécois LGBT
2013 – Robert Pilon Bénévole émérite de la Ville de Montréal
2013 - Janik Bastien-Charlebois Médaille de l’Assemblée nationale
2012 – Robert Asselin Prix Bénévole par excellence
2012 - Robert Asselin Médaille de l’Assemblée nationale
2011 – Robert Asselin Prix Phénicia – Catégorie bénévole
2011 – Pierre Ravary Médaille de l’Assemblée nationale
2009 – Réal Boucher Médaille de l’Assemblée nationale
2008 – Robert Pilon Médaille de l’Assemblée nationale
2008 – Pierre Ravary Prix Phénicia – Catégorie bénévole