Pour les personnes issues de la diversité sexuelle, le coming out en milieu de travail constitue sans l’ombre d’un doute l’un des plus complexes. Évaluer les risques sur sa carrière, mais aussi les bénéfices potentiels d’une telle révélation à son employeur, à ses collègues ou, dans le cas d’une enseignante ou d’un enseignant, à ses élèves, n’est pas chose facile.

Au GRIS-Montréal, nous recevons de nombreux témoignages et questions de personnes qui travaillent en milieu scolaire, et qui s’interrogent sur les impacts que pourrait avoir une telle démarche.

Déchirés entre l’envie de faire figure de modèles pour les jeunes LGBTQ, et la crainte d’être mis sur une voie de garage, de perdre leur crédibilité auprès des élèves, ou de recevoir des plaintes de parents, plusieurs cherchent des outils pour les guider dans leur réflexion. Loin de vouloir faire l’apologie du coming out en milieu scolaire, l’objectif de ce petit guide consiste à faire le point sur les recherches à ce sujet et à aider les personnes concernées par ces questions à analyser leur milieu. La décision finale restera un choix essentiellement personnel, chacun devra évaluer sa situation et prendre la meilleure décision possible en fonction de cette dernière.