fbpx
GRIS logo

Faire reculer les préjugés, ça commence par un don

0 28 septembre 2021

Le GRIS-Montréal lance sa campagne de financement annuelle sous le thème « Quand les préjugés reculent, la société avance ». Dans une société plus que jamais divisée par le manque de dialogue et d’écoute, le GRIS reprend le chemin des écoles pour renverser cette tendance et défaire un par un les préjugés liés aux réalités des personnes LGBT+. Pour mener à bien cette mission, l’organisme s’est fixé un objectif de 350 000 $ pour sa campagne 2021-2022.

« Ça défait plein de préjugés quand une personne vient parler honnêtement, librement et fièrement de qui elle est », explique Vincent Bolduc, co-porte-parole du GRIS-Montréal. « C’est une bouffée d’air frais et de chaleur humaine que de recevoir les bénévoles du GRIS qui accueillent avec bienveillance toutes les questions des jeunes », ajoute Macha Limonchik, elle aussi co-porte-parole du GRIS. Des professionnelles du milieu scolaire abondent dans le même sens. « Vous faites un travail merveilleux auprès de nos jeunes. Vous les aidez à grandir dans l’ouverture, le respect et l’acceptation des différences », affirme Valérie Guillemette, éducatrice spécialisée au primaire. « Écouter le témoignage personnel des bénévoles amène un autre aspect à l’éducation. L’échange qui s’en suit permet de déconstruire rapidement les stéréotypes liés au genre et à l’orientation sexuelle. Chaque année, je me dis que si pour un seul élève la venue du GRIS a changé quelque chose, c’est mission accomplie ! », conclut Cathie Gaudreault, sexologue au secondaire.

Un nouveau président de cabinet de campagne

Cette année, le GRIS-Montréal est heureux d’accueillir un nouveau président pour son cabinet de campagne de financement, monsieur Claude Marchand. Président et chef de la direction du groupe LCI Éducation, aussi connu sous le nom LaSalle College Group, Claude Marchand a rejoint le GRIS en 2019 en tant que membre du cabinet de campagne. Il succède à François Leclair, vice-président du Groupe Leclair qui était à la tête du cabinet durant les six dernières années. « Il reste encore trop de préjugés ancrés dans notre société et la mission du GRIS est là pour aider à les faire reculer, affirme Claude Marchand. Dans un contexte pandémique où moins d’événements-bénéfice peuvent avoir lieu et avec moins d’un quart du budget du GRIS provenant de ressources gouvernementales, cette nouvelle collecte de fonds de 350 000 $ est plus que nécessaire pour l’organisme », précise-t-il.

Pour appuyer le projet : gris.ca/donnez

Laissez-nous un commentaire