Ce lundi 17 décembre, le GRIS-Montréal a co-animé, en partenariat avec Réfugiés, Immigration et Citoyenneté Canada, une cérémonie de citoyenneté devant 50 futur.es cannadien.nes originaires de 16 pays différents, et leurs invité.es. Une première au Canada pour un organisme LGBT !

 

L’émotion et la fierté étaient grandes, lorsque Catherine Duclos, présidente du GRIS-Montréal a pris la parole pour accueillir ces futur.es citoyen.nes.

 

Voici l'intégralité de son discours:

 

« C’est un immense honneur pour nous d’être partenaire de cette cérémonie de citoyenneté. C’est un très grand moment dans votre vie, et nous sommes heureux d’en être témoins. Je m’appelle Catherine Duclos, et je suis la présidente du GRIS-Montréal, un organisme qui vise à démystifier l’homosexualité et la bisexualité au sein de la société québécoise. Notre mission est de construire une société plus forte et plus accueillante pour ses citoyennes et ses citoyens, sans égard à leur orientation sexuelle ou à leur identité de genre.

 

Pour ce faire, le GRIS-Montréal travaille avec 250 intervenantes et intervenants bénévoles. Ils ont entre 18 et 73 ans. Ils sont gais, lesbiennes ou encore bisexuels. Ils viennent du Québec, de l’Ontario, mais aussi d’Haïti, d’Algérie, de France ou du Mexique. Ils ont en commun, l’envie de construire une société plus juste. C’est avec cette mission ancrée dans leur cœur, qu’ils se rendent dans les écoles primaires et secondaires, dans les cégeps et les universités, ainsi que dans les milieux professionnels et pour personnes âgées afin de raconter leur vécu de personne homosexuelle ou bisexuelle.

 

Les élèves, les adultes, les étudiants et les personnes âgées qui assistent à ces ateliers n’ont pas toujours l’occasion de côtoyer des personnes issues de la diversité sexuelle. Ici, ils ont 1 heure pour poser toutes leurs questions, dans un espace de non-jugement. Ces discussions créent de véritables ponts entre notre public et nos intervenants.

 

Résultat ? Des milliers de personnes mettent un visage sur l’homosexualité et la bisexualité chaque année. Et mettent de côté leurs préjugés.

 

Si je vous parle de notre travail de démystification, c’est parce qu’il y a un fort parallèle entre le GRIS et la société canadienne. En effet, au GRIS nous en sommes convaincus : créer des ponts à travers le dialogue et l’ouverture façonne de manière positive une société. Comme pour le racisme, c’est grâce à ce dialogue que l’on peut mettre fin à la peur et à la méconnaissance.

 

C’est également une croyance portée par le Canada. En accueillant des personnes venues de tous horizons, ce pays est devenu une véritable terre d’accueil. La diversité est une richesse, et l’accepter nous a permis de faire de grands pas en tant que nation. En 2005 par exemple, le Canada a été l’un des premiers pays au monde à autoriser le mariage entre deux personnes de même sexe.

 

En choisissant le Canada, vous avez fait le choix d’embrassez vous aussi ces valeurs d’ouverture, de non-jugement, et de diversité. Nous vous en remercions sincèrement et sommes particulièrement fiers de vous compter à présent parmi nos concitoyennes et concitoyens. Je vous félicite toutes et tous chaleureusement, et vous souhaite la bienvenue dans la communauté canadienne ! »