GRIS logo

Campagne de financement 2018-2019

Défaire les préjugés, une histoire à la fois

Le GRIS-Montréal, c’est une mosaïque d’histoires qui transforment chaque milieu visité en vecteur de changements. Parce qu’une personne touchée et mieux informée sur les réalités homosexuelles et bisexuelles peut éduquer à son tour dix autres personnes.

Grâce à votre don, soyez à la base de cet incroyable effet boule de neige.

 

Objectif du GRIS

Créez votre campagne Appuyer une campagne

Témoignages

Cabinet de campagne 2018-2019

Découvrez les membres impliqués de notre cabinet de campagne. Grâce à leur conviction et à leur large réseau, ils nous aident à récolter une grande part de nos dons.

Président

François Leclair

Groupe Leclair

Étant intervenant et ayant participé à des interventions en classe, j’ai pu constater le dévouement et le sérieux, autant des bénévoles que du personnel. J’ai aussi été en mesure de voir la différence que chaque rencontre pouvait avoir dans la vie des jeunes, peu importe leur orientation, en démystifiant un sujet souvent tabou et en mettant un visage et un vécu sur notre réalité. C’est un privilège pour moi de présider, une fois encore, un cabinet d’hommes et de femmes engagé.es à faire une différence en luttant contre l’homophobie, l’intolérance et l’ignorance qui existent toujours. Je vous invite à nous appuyer généreusement.

 

Louis Charette

Lavery, de Billy

Dès ma première campagne de financement du GRIS, j'ai été touché par l'impact des interventions des bénévoles du GRIS que j'ai observées. Je suis donc moi-même devenu bénévole et depuis, je fais plusieurs interventions par année en milieu scolaire. On entend souvent à quel point la situation de la communauté LGBTQ a évolué. C'est vrai. Pourtant, même en 2018, des préjugés existent toujours. Au quotidien, les bénévoles du GRIS contribuent à éliminer ces préjugés et à démystifier l'homosexualité et la bisexualité. Je suis fier de pouvoir y contribuer et j'espère que vous nous encouragerez pendant cette campagne.

 

Philippe Desmarais

Pharmacie C. Désilets et P. Desmarais

Je suis pharmacien et j’aide mes patient.es au quotidien en les renseignant sur leur santé. L’information est le premier pas pour une meilleure compréhension, dans le domaine de la santé, tout comme en société. J’ai envie de participer activement au GRIS pour redonner à ma communauté. J’ai la chance d’évoluer dans un milieu ouvert et respectueux. C’est grâce aux gens qui m’ont précédé et ouvert la voie. Il reste encore du chemin à faire pour que l’homosexualité et la bisexualité puissent se vivre dans l’harmonie. L’intimidation, la violence et la discrimination se combattent par l’information et la démystification. Merci de votre soutien!

 

Jean Elsliger

HEC Montréal

Cela va bientôt faire trois ans que je m'implique bénévolement au GRIS Montréal. À ce jour, j'ai fait une trentaine d'interventions en classe ce qui représente environ 700 jeunes rencontrés. Je partage avec eux mon expérience personnelle afin de les aider à mettre un visage sur l'homosexualité et la bisexualité dont ils parlent souvent avec beaucoup de peur, de dégoût et parfois même de haine. C’est pour continuer ce travail essentiel que je fais maintenant appel à votre générosité. Merci d’aider le GRIS à poursuivre sa mission pour un monde plus ouvert et inclusif.

 

Sylvie Hamel

Anna Goodson Illustration Agency

J'ai eu mon premier contact avec le GRIS en 2014, lorsque Robert Pilon m'a contacté afin que mes artistes illustrateurs participent au livre Modèles recherchés. Ce fut un coup de cœur pour moi et j'ai tout de suite eu envie de m'impliquer. J'ai fait mes premières interventions en 2015. J'aime vraiment beaucoup allez à la rencontre des jeunes dans les écoles. Je trouve important d'aller partager mon histoire avec eux. Merci au GRIS de m'avoir donné cette chance, j’ai bien l’intention de continuer encore longtemps à intervenir auprès des jeunes… et moins jeunes!

 

Martin Leblanc

KPMG

Il y a quelques années, lors de la journée bénévole de KPMG, nous sommes allés au GRIS pour faire du classement des différents questionnaires reçus lors des interventions effectuées par le GRIS dans les écoles. J’y ai lu des témoignages bouleversants qui m’ont directement ramené à mon adolescence. J’aurais tant aimé avoir eu la possibilité de rencontrer des gens du GRIS dans mon école pour contribuer à démystifier l’homosexualité et la bisexualité! Nous avons besoin du GRIS-Montréal!

 

Byron Peart

WANT Les Essentiels

De grands progrès ont été faits durant cette dernière décennie au Canada, et spécialement au Québec concernant les droits des LGBT et le mariage homosexuel. Mais notre communauté fait face à toujours autant de préjugés et d’incompréhension, dans nos écoles et dans notre société. Cela est extrêmement enrichissant pour moi de travailler étroitement avec mes confrères et consoeurs du GRIS et tous les donateurs dévoués, afin d’aider à briser ces barrières et à sensibiliser à la tolérance à travers mon engagement personnel. Nous venons tous d’horizons différents et partageons diverses expériences, mais nous avons tous cette même volonté de responsabiliser et donner les meilleurs outils possible à la prochaine génération, en partageant nos parcours honnêtes et authentiques.

 

Shawn Salewski

BDC

Je m’appelle Shawn Salewski, je suis gai, j’ai 37 ans et j’ai fait mon coming out à l’âge de 21 ans. C’est ainsi que s’ouvriraient les ateliers de sensibilisation que j’animerais si j’étais intervenant bénévole du GRIS-Montréal. Touchée par ce témoignage livré sans tabous, cette classe mettrait un visage, un nom et une histoire sur le mot « gai ». À titre de membre du cabinet de financement du GRIS depuis déjà 4 ans, je vous invite à vous joindre à moi en faisant un don à cet organisme pour nous assurer que ses 250 bénévoles puissent continuer à démystifier la réalité gaie, mais aussi lesbienne et bisexuelle auprès de quelque 26 000 jeunes annuellement.

 

Philippe Schnobb

STM

Dans ma carrière de communicateur j’ai toujours voulu aider les gens à comprendre le monde dans lequel ils vivent. Comprendre pour combattre les préjugés et c’est précisément ce qui me touche dans la mission du GRIS. J’accepte donc avec enthousiasme de participer à la campagne de financement pour que les bénévoles puissent continuer encore longtemps à aider les jeunes à comprendre le monde dans lequel ils vivent.

 

Martin Watier

Comédien/Directeur de plateau

Chaque année je me dis que c’est la dernière année; que ça n’est plus nécessaire; qu’on a déjà fait beaucoup de chemin. Et comme la Poune ou Dodo, je reviens chaque année. Parce que j’entends des trucs comme le Pape et son commentaire à propos de la psychiatrie; comme la clinique de conversion ouverte à Québec; comme un couple de jeunes trentenaires qui parlent du « fif qui est trop efféminé à côté ». Je reviens parce que je crois qu’on peut être qui on est et qu’on peut aimer librement. Je reviens parce que je suis convaincu qu’on peut encore faire mieux. Merci de contribuer à la hauteur de vos moyens, chaque don fait une différence.