fbpx
GRIS logo

Une campagne record !

0 9 avril 2021

Ce mardi 6 avril, Le GRIS-Montréal a annoncé une récolte de 434 127 $ au terme de sa 17e campagne de financement dont le thème était  Soutenir les jeunes LGBT+, c’est plus que jamais essentiel . Une campagne record qui dépasse toutes les attentes malgré une difficile année de pandémie. Défaire les préjugés, une histoire à la fois.



« Cette dernière année n’a pas facilité la recherche de financement pour les organismes communautaires, y compris le GRIS. L’annulation de la plupart de nos événements-bénéfice nous a poussés à aller chercher de nouvelles idées de financement. Mais le soutien constant et très généreux de nos donateurs et donatrices ainsi que de nos partenaires nous a permis de réaliser un exploit inattendu dont nous sommes très fiers », a déclaré François Leclair, président de la campagne de financement et vice-président du Groupe Leclair, lors de l’événement virtuel de clôture de la campagne de financement.

Depuis le début du confinement, le GRIS a continué sa mission de démystification des orientations sexuelles et des identités de genre auprès des jeunes, en s’adaptant au virtuel. « Les témoignages de nos intervenant.es demeurent pertinents pour les jeunes qui ont besoin de modèles, a précisé Catherine Duclos, présidente du GRIS. Cette dernière année nous a démontré qu’il était plus que jamais essentiel de continuer à intervenir en milieu scolaire. Ainsi, grâce à la mise en place d’interventions virtuelles, les intervenant.es du GRIS ont pu rencontrer près de 10 000 élèves dont 6000 virtuellement ».


Fidèles au poste depuis maintenant 12 années, les deux porte-paroles du GRIS, Vincent Bolduc et Macha Limonchik, étaient présents à l’événement de clôture. Vincent Bolduc a rappelé que malgré les défis engendrés par le virtuel, il y avait aussi certains aspects positifs. « Pour le GRIS ça a été l’année de grandes premières avec la possibilité de donner des interventions à des étudiant.es au Japon ou encore de permettre à des bénévoles qui habitent dans des régions éloignées de faire plus d’interventions. Cela n’aurait pas pu être possible sans le virtuel », a-t-il précisé. Pour Macha Limonchik, « cela montre encore plus l’importance de la mission du GRIS ». Elle a insisté sur le témoignage des bénévoles comme vecteur de changement, mais aussi pour briser l’isolement de certains jeunes qui se questionnent.

Durant l’événement, l’artiste visuel québécois Pat Cantin a mis son talent à contribution en offrant une de ses toiles pour qu’elle soit mise à l’encan au profit du GRIS. « L’importante mission de démystification du GRIS fait écho à mon travail et je voulais absolument apporter ma pierre à l’édifice », a expliqué Pat Cantin. Le tableau a été vendu pour la somme de 2 600 $. Les invité.es ont pu également assister à une performance renversante de Sara Davis Buechner, une pianiste de concert qui se produira avec l’Orchestre Classique de Montréal en novembre prochain au profit du GRIS.

En fin d’événement, Catherine Duclos a tenu à souligner le travail titanesque que François Leclair a mené ces six dernières années à la tête du cabinet de financement du GRIS. La fin de son mandat comme président ne l’empêchera pas de continuer à faire partie du cabinet tout en se dévouant, comme il l’a toujours fait, pour un organisme qui pose des gestes concrets afin de construire une société plus inclusive.

Laissez-nous un commentaire